chercher
outils

Le Héron pourpré

Photo : Jean-François Bousquet
 

Description de l’espèce

Héron pourpré Ardea purpurea
Taille de l’oiseau : 70 - 90 cm
Envergure : 105 - 143 cm
Migrateur
Grand héron à l’aspect plutôt sombre. Sa silhouette est plus effilée que celle du Héron cendré. Les côtés de la tête et du cou sont brun-roux avec un dos gris foncé. Le bec est plus long et plus uniformément étroit.

Ecologie générale de l’espèce

Le Héron pourpré se reproduit au bord des lacs et des marécages avec des roselières étendues. L’espèce est étroitement lié aux marais régulièrement inondés constitués de roselières, principalement de Phragmite australis, denses et étendues.
En dehors de la saison nuptiale, il préfère les zones humides plus ouvertes bordées de végétation.
Ce grand héron niche essentiellement dans les roselières.
Pourtant, des colonies arboricoles sont de nos jours régulières. Les arbres inondés bas et buissonnants, notamment de saules, accueillent les nids. Ils s’installent quelquefois avec d’autres espèces de hérons
La femelle dépose 2 à 5 oeufs bleu-vert clair. L'incubation dure environ 25 à 30 jours, assurée par les deux parents. Ils s'envolent à l'âge de trois mois et atteignent leur maturité sexuelle à un an. Son régime alimentaire est constitué de poissons, d’amphibiens et d’insectes qu’ils chassent dans les eaux peu profondes.

Statuts de protections et de menaces

Annexe (s) directives habitats : Annexe I Directive Oiseaux
Protection nationale : Oui - Espèce protégée par la loi française de 1976
Livres rouges : En déclin France CMAP 3 et vulnérable en Europe SPEC 3
Tendances des populations : Europe : fort déclin - France : en diminution
Conventions internationales : Annexe II Convention de Berne

Maison de l’environnement
de Midi-Pyrénées

14 rue de Tivoli
31068 Toulouse Cedex
Tél. : 05 34 31 97 91
contact@confluences-garonne-ariege.org