chercher
outils
Accueil > Le territoire > Les fiches Découverte > Fiches Histoire > Les extractions de granulats

Les extractions de granulats

Les riverains ont de tout temps puisé dans les eaux proches les matériaux, sables, graviers et galets, utilisé pour la construction et la voirie. Les galets associés dans les murs des habitations aux briques de terre crue ou cuite ont composé l’architecture « toulousaine ». 

Mais, pour faire face à la demande urbaine croissante, l’extraction de granulats a été développée  - dans le lit même des cours d’eau - et a porté atteinte à leur équilibre hydrologique et écologique.

Les extractions réalisées dans le lit des cours d’eau ont provoqué des réactions en chaîne :

Extractions >
> abaissement de la ligne d’eau,
> déconnexion des zones humides et des boisements riverains,
> dégradation des habitats annexes,
> mise hors d’eau des ouvrages de pompage,
> déficit en sédiments du fleuve,
> régression des frayères à poissons.
 

Toujours possibles dans le lit majeur du fleuve, les extractions de granulats en lit mineur ont été stoppées après 50 ans d’activité en 1994. Il faudra probablement plus d’un siècle pour que la Garonne retrouve un « matelas de graviers » conséquent.

Maison de l’environnement
de Midi-Pyrénées

14 rue de Tivoli
31068 Toulouse Cedex
Tél. : 05 34 31 97 91
contact@confluences-garonne-ariege.org